Mon bilan 2016

6 Fév 2017 | Actualités

En 2016 j’ai perdu 2 de mes idoles, mais mon activité se maintient, je prends enfin le temps de faire mon bilan.

Production

11 nouveaux sites mis en ligne, et toujours des refontes, des mises à jour de tailles variées, j’ai aussi créé 3 webdesigns pour des agences Grenobloises. Même si j’ai définitivement basculé du côté de WordPress, j’ai encore produit 4 sites avec spip, la demande est encore importante chez les scientifiques, et de nombreux sites de grandes tailles qui ont été produits avec ce CMS sont plus simples à  rafraichir en conservant la base existante, l’outil est maintenu, sécurisé et toujours très fiable.

J’ai encore produit une pré-AO interactive en flash pour un événement.

Technologies 2016 aura été pour moi l’année de la révélation des pages-builders comme DIVI, testé il y a quelques années, je n’avais pas été convaincu par les bugs récurrents et le code source imbuvable produit par ces outils, mais les progrès réalisés par les éditeurs m’ont définitivement convaincu de leur intérêt, et je ne suis visiblement pas le seul, c’est un véritable raz-de-marée chez mes confrères.

Communication

En ce qui concerne ma communication, cette année j’ai aussi refait mon site web, j’ai conservé ma base spip que j’ai bien nettoyée, et j’ai fait en sorte d’être très bien noté par les sites comme varvy et gtmetrics qui mesurent les performances d’optimisation SEO, qui passent donc par l’achat d’un certificat de sécurité qui permet d’avoir une adresse en https, qui va certainement se développer en 2017, les prochaines versions des navigateurs signaleront à  vos visiteurs que votre site est potentiellement dangereux sans cette option (gasp !) , les copains de Mezcalito en parlent très bien sur leur site..

En même temps que mon nouveau site, j’ai créé ma page Instagram pro en essayant de photographier régulièrement mes productions en situation. J’en suis aujourd’hui à  120 abonnés, c’est moins que ma page Facebook 185 abonnés ou twitter 334 abonnés (beaucoup d’abonnés sont là  pour faire remarquer leur page et n’en ont que faire de nos actualités). J’ai testé le boost de posts sur Facebook, même si Facebook m’assure d’une visibilité phénoménale, au final je ne suis pas si sûr de la performance de l’outil au vu des pubs que je vois sur mon mur qui n’ont rien à  voir avec mes centres d’intérêt et l’absence de retours que j’ai eu grâce à  ça. Le plus important pour sa visibilité étant clairement d’investir dans l’optimisation SEO de son site (mais ça demande une certaine connaissance du sujet et beaucoup de temps). Et puis je n’aime pas donner de l’argent à  des gens qui payent leurs impôts en Irlande (et je n’ai rien contre la Guinness).

Statistiques

Côté statistiques, mon site a  été vu par 3000 personnes (2650 en 2015) avec moins de sessions, donc moins de personnes qui reviennent, mais plus de pages par session et une durée moyenne de consultation qui passe de 2,23 secondes à  2,53%. Assez bizarrement et à  l’inverse de la tendance actuelle, j’ai eu moins de visite mobile en 2016 qu’en 2015, 23% en 2016 et 15% en 2016.

Cours

J’ai encore pris beaucoup de plaisir à  donner des cours aux Master Diffusion de la Culture à  L’Université Grenoble Alpes. Je réitère cette année, toujours pour l’université et aussi pour l’IUT2 Grenoble – Département Information Communication et avec le centre de formation Youstudio pour le module « Créez votre site internet et communiquez » .

Bien que cet article soit écrit au mois de février, et vu que je ne suis pas vraiment superstitieux, je vous souhaite une très bonne année 2017 !

Actualités

Google Analytics, la CNIL et la RGPD

Google Analytics, la CNIL et la RGPD

Google Analytics est un outil gratuit mis à disposition par Google qui permet trés facilement d'analyser l'audience d'un site web, il est utilisé par 80% des sites web mondiaux. Il faut dire qu'il donne des renseignements précieux, sur le nombre de visiteurs, leurs...

lire plus
Déménager un site d’un hébergeur à un autre

Déménager un site d’un hébergeur à un autre

On peut avoir besoin de changer d’hébergeur, parce qu’on a pris un hébergeur trop lent, trop cher pas adapté, ou parce que c’est un prestataire externe à notre organisme qui est propriétaire légalement de notre nom de domaine. Je recommande toujours à mes clients...

lire plus